Ce que nous avons observé dans les classes en Norvège

 Lors de notre séjour en Norvège, nous avons été très gentiment accueillis dans la plupart des classes de l'école avec laquelle nous sommes dans le projet Socrates "Together for a better school". Nous avons découvert un cadre idyllique et un encadrement d'enseignants en grand nombre pour assurer l'éducation scolaire des enfants.

 

Les objectifs généraux d'éducation que nous avons perçus dans le discours des enseignants et de leur directeur (au nom de leurs dirigeants politiques) sont

 

Nous ne voulons pas limiter le fonctionnement de l'école à ces quelques heures que nous y avons passées mais voici en quelques mots ce que nous avons observé sur le terrain réparti en quatre grands chapitres. :

 Retour haut de page

Et pour terminer, voici le DIAPORAMA de l'école norvégienne de Morkved. (Diaporama).

 

Merci de votre lecture.

 

 

 

 

Les matières vues par les enfants.

La matière est présentée en modules essentiels, simplistes et très ciblés que les enfants apprennent à leur rythme, seuls avec des livres après une découverte de quelques minutes collectivement. Les enfants possèdent parfaitement ces matières.

exemples : les enfants de 12 ans ne font des opérations de calcul mental que sur des nombres plus petits que 100 (affolant!) mais ils possèdent à fond les priorités des opérations, les passages de dizaines, .... et autres difficultés habituelles à nos élèves.

Les enfants n'apprennent à lire et à écrire qu'à 7 ans (affolant) mais ils sont tous lecteurs un an plus tard.

En observant la grille horaire des enfants, on se rend compte qu'ils ont très peu d'heures matières à l'école : leurs 24 heures de cours sont réparties sur cinq matinées pendant lesquelles ils font autant d'activités de mathématique et de norvégiens que de peinture, cuisine, menuiserie, musique, sports..... Nous avons pu assister à un cours de 3 heures peinture où les enfants ont observé et analysé différents styles de peintures avant de réaliser pendant une heure une oeuvre avec la technique de leur choix.

Le complément matière ,qui n'a pas été travaillé à l'école, mais qui est inscrit au programme de l'enfant est à étudier à la maison où les enfants de 12 ans doivent travailler en moyenne trois heures par jour pour respecter leur programme.

Il n'y a pas de cours philosophiques à proprement parler comme chez nous les cours de religion(s) et de morale. Par contre, ils ont une ouverture aux différentes philosophies et religions du monde répartie sur toute leur scolarité fondamentale.

Les petits norvégiens découvrent l'anglais dès leur entrée à l'école à travers des jeux et du sport. Ils l'apprennent ensuite de manière plus systématique et dès 10 ans, ils pouvaient entrer en contact avec nous par le biais de cette seconde langue.

Retour

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La pédagogie mise en oeuvre par les enseignants

Hormis le cadre (des ordinateurs, des bancs modernes et pas de poêle au centre de la classe!), nous avions l'impression d'entrer dans une classe d'il y a trente ans chez nous :

Le professeur fait découvrir, de manière frontale, à travers une situation de départ (imprimée dans un livre vieux d'il y a quelques années) une notion essentielle, simpliste et très ciblée : calculer un pourcentage d'un nombre donné. Ensuite les enfants réalisent seuls les trois pages d'exercices pour fixer cette notion. Ils ont un livre de référence (qui passe de génération en génértion) et copient les réponses aux différents exercices dans un cahier d'activité. Les enseignants restent à la disposition des enfants pour répondre à leurs questions. Les enfants sont passifs pendant ces activités de découverte et ne pratiquent pas l'auto-socio-construction des matières. Les relations entre enfants ne sont pas privilégiées. Les enseignants ne proposent pas d'outils didactiques ou pédagogiques hormis les livres. Par contre, au cours de cuisine auquel nous avons assisté, les enfants étaient capables de comprendre la recette donnée par écrit, mesurer et peser les ingrédients et réussir le plat complet prévu avec une intervention minimale de l'enseignant.

Dans le cadre de leur aprentissage individualisé par exercices, les enfants ont accès à des fichiers d'auto-correction, ce qui les rend autonomes face à leurs apprentissages. Les compétences évaluées sont uniquement de type "savoirs purs"

Les enseignants titulaires sont responsables du suivi d'une dizaine d'enfants avec lesquels ils font chaque quinzaine un plan de travail Pendant une demi-heure de relation particulière l' enfant et son titulaire évaluent le travail réalisé la quinzaine précédente, les difficultés rencontrées, l'évaluation des parents et établissent une liste de nouvelles tâches à réaliser : en général cinq matières différentes réparties en math, norvégiens et éveil (philosophique, géographique ou historique).

Toute l'école adopte régulièrement des semaines à thèmes. Pendant notre séjour, c'était la semaine du livre. L'idée est de faire découvrir des livres et des auteurs aux enfants mais les enseignants se plaignaient de ne pas avoir de livres en suffisance.

Dans le cadre des maladies d'enseignants, chaque matin, de 8h15 à 8h30, une réunion organise les remplacements de ceux qui ne sont pas présents ce jour-là. Nous nous posons la question de la cohérence pédagogique dans l'éducation et de la préparation des cours puisqu'il arrive régulièrement que des professeurs donnent des cours "au pied levé".

Certains enfants ont des besoins très spécifiques pour lesquels les enseignants nous disent ne pas être formés. Seuls certains d'entre eux ont poursuivi, de leur plein gré et sans compensation, des formations leur permettant d'assurer une réelle éducation des enfants "handicapés".

Cette année, Christine a observé plus d'indiscipline que lors de sa précédente visite dans la même école. Mais nous n'avons pas soulevé le problème avec les ensignants.

Retour

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'organisation de l'école et de l'équipe éducative

Nous avons été frappés par la disponibilité et la mobilité des enseignants pour encadrer les enfants :

- Chaque classe est titularisée par deux enseignants mais ceux-ci sont régulièrement déchargés de leur classe pour s'occuper individuellement ou par petits groupes d'enfants à besoins spécifiques et/ou d'ateliers manuels ou artistiques. Ainsi chaque enseignant est "utilisé" au maximum de ses compétences pour un meilleur encadrement des enfants et surtout des enfants handicapés qui sont intégrés dans l'enseignement ordinaire. Un adulte fort en organisationnel se charge des journées spéciales, un autre fort en musique se charge des cours de musique dans différentes classes, un troisième qui a des compétences sportives anime des cours de sport avec plusieurs groupes ou s'occupe de la rééducation d'un handicapé moteur, celui qui a des capacités pour les langues enseigne l'anglais dans plusieurs classes, celui qui beaucoup de patience suit individuellement une heure pr jour un enfant déficient mental.... Cependant, les profs rencontrés se plaignent du manque de formation spécifique à l'école normale et même s'ils reconnissent avoir des capacités naturelles dans un domaine précis se rendent compte qu'ils ne peuvent répondre aux réels besoins dans certains cas.

- Chaque matin, lors de la réunion de 8h15 à 8h30, l'équipe éducative organise l'encadrement des enfants en cas de maladie de certains profs. L'esprit d'équipe au service des enfants est donc réelle sans nécessité de relations extérieures à l'école : il existe une équipe et pourtant la plupart des enseignants ne savent même pas où habitent la majorité de leurs collègues.

- Chaque année, l'ensemble de l'équipe construit un programme scolaire propre à chaque enfant. Les parents rencontrent alors le titulaire et marquent ou non leur accord sur le programme établi. Souvent les parents acceptent mais il arrive qu'ils refusent, à bon ou à mauvais escient. L'équipe doit lors construire un nouveau programme.

- Chaque année, l'équipe dresse un bilan de la population scolaire et l'encadrement nécessaire pour aider chaque enfant à améliorer ses compétences. Le directeur envoie ce bilan au politique qui engage les enseignants nécessaires.

- Les lundis matin, dans les 5ème et 6ème degrés, plus d'enseignants sont monopolisés afin de permettre au titulaire de consacrer une demi-heure pleine avec chacun de ses 6 élèves titularisés pour rédiger avec l'enfant le plan de travail de la quinzaine.

Retour

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les moyens matériels mis en oeuvre et financés par le politique

- Les locaux sont spacieux, lumineux avec une accoustique très agréable. Même quand tous les enfants parlent lors d'un atelier dessin par exemple, nous ne sommes pas agressés par le bruit de fond qui reste très feutré.

- Beaucoup d'outils spéciaux sont mis à la disposition des professeurs qui animent les ateliers manuels ou artistiques : un établi menuiserie avec les scies, gouges, limes, foreuses, ....par enfant - une cuisine entièrement équipée (même un lave-vaisselle) par groupe de 4 enfants - une guitare, une flûte ou un instrument de percussion par enfant - des pastels, gouaches, papier de couleur,... par enfant...

- Un local informatique raccordé au net mais également plusieurs ordinateurs par classe.

- Une salle de gym avec engins classiques, scène de théâtre et matériel divers (tapis, ballons,...)

- Une salle des profs avec des divans et/ou fauteuils confortables en suffisance pour pouvoir accueillir tous les profs et même des groupes supplémentaires (des p'tits Belges en visite et des stagiaires en observation)

- Isolation accoustique optimale dans tous les locaux.

- Un secrétaire à 4/5 temps

- Un assistant de direction à temps plein

- Du personnel de maîtrise présent dans l'école en même temps que les enfants. (Les locaux et couloirs sont très propres)

- Un assistant-teacher par groupe/classe qui s'occupe de surveiller les enfants en récréation, aide en classe à la réalisation des travaux individuels mais ne sont jamais responsables d'activités pédagogiques proprement dites.

- Une personne reponsable de la mise en ordre de la salle des profs, du café, thé et autres douceurs liquides mis à la disposition des enseignants.

Retour